Now Reading
comment lancer son studio de hot yoga ?
Advertisements

comment lancer son studio de hot yoga ?

Published: 24-01-2023 - Last Edited: 26-01-2023

mm
Comment lancer son studio de hot yoga ?

En tant qu’instructeur de yoga, ouvrir un studio pour lancer son activité en tant qu’indépendant peut être une expérience à la fois excitante, enrichissante et quelque peu impressionnante.

Il faut, en effet, trouver un juste équilibre entre transmettre et partager votre passion pour le yoga et ses grands fondements, tout en créant une activité lucrative vous permettant de vivre et d’assurer vos revenus.

Choisir de lancer un studio de hot yoga en particulier demande de la préparation. Découvrez dans cet article les principales considérations à prendre en compte.

Le hot yoga : qu’est-ce que c’est ? 

Le hot yoga se différencie principalement du yoga classique en ce qu’il se pratique dans une salle chauffée à une température comprise entre 30 et 40 degrés Celsius. Les salles sont généralement chauffées par des lampes infrarouges et le taux d’humidité peut également varier selon les types de yoga pratiqués. L’objectif principal est de causer une sudation importante afin de détoxifier le corps et de renforcer les muscles.

Lire Aussi >>> Symbole Namaste

De plus, il est régulièrement admis par les pratiquants et les instructeurs que la chaleur permet de détendre les muscles et de gagner en souplesse. Les articulations se trouvent par ailleurs être moins douloureuses dans un tel environnement.

Ces conditions rendent l’exercice du yoga plus intense et il est important de bien s’hydrater avant, pendant et après la séance pour éviter la séance. Également, si vous souffrez de problèmes de santé ou avez des conditions médicales préexistantes, il est important de consulter un médecin avant de se lancer dans cette pratique.





Origines et histoire du hot yoga

La pratique voit le jour sous la houlette de Bikram Choudhury, un yogi indien ayant immigré aux États-Unis dans les années 1960. Né à Calcutta, en Inde, en 1946, il est champion de yoga durant sa jeunesse et est reconnu à travers son pays. Les origines du hot yoga remontent aux années 1970, en 1974 plus précisément.

Année durant laquelle Choudhury fonde à Los Angeles, le Yoga College of India, un centre dans lequel il espère enseigner sa méthode et former de nouveaux yogis. La pratique se compose d’un enchaînement de 26 postures et de deux exercices de respiration.

Chaque séance dure 90 minutes et les postures sont répétées deux fois selon un ordre prédéfini, le tout dans une pièce chauffée à 40,6 °C avec un taux d’humidité de 40 %. Le yogi aurait mis au point cette pratique afin de guérir d’une double fracture du genou. 

Les différents types de hot yoga

Depuis la création du yoga Bikram, d’autres formes de hot yoga ont vu le jour, chacune avec ses propres caractéristiques et variations :

  • Le Moksha Yoga : cette forme de yoga se focalise sur l’équilibre et la flexibilité. Il n’existe pas d’enchaînement de postures prédéfini et chaque cours varie en fonction de l’instructeur. La salle est, en général, chauffée à 38 °C.
  • L’Ashtanga Yoga : les points centraux de la pratique sont la respiration, la coordination et la force. L’enchaînement des postures est différent selon l’instructeur. L’Ashtanga Yoga se pratique dans une salle à 37 °C.
  • Le Hot Vinyasa Yoga : Ici, fluidité et coordination des mouvements sont de mise. Comme pour l’Ashtanga Yoga, la température de l’environnement est généralement de 37 °C et la pratique varie selon qui l’enseigne.
  • Le Hot Vinyasa Yoga : Ici, fluidité et coordination des mouvements sont de mise. Comme pour l’Ashtanga Yoga, la température de l’environnement est généralement de 37 °C et la pratique varie selon qui l’enseigne.
  • Le Yoga Hot Fusion : flexibilité et force sont les maîtres mots pour cette forme de yoga qui se pratique dans une salle à 37 °C toujours. Comme les trois autres types de hot yoga cités précédemment, l’enchaînement des postures varie selon l’instructeur.

Comment devenir instructeur de hot yoga ?

Comme pour le yoga classique, devenir instructeur de Hot Yoga passe par l’apprentissage et la formation. Il est en effet indispensable de s’éduquer sur le sujet afin de proposer des cours de qualité et surtout en toute sécurité, tant la pratique peut se révéler extrême pour certaines personnes.

Ainsi, voici quelques étapes à suivre pour pouvoir exercer la profession d’instructeur de hot yoga :

 

  • Choisir la bonne formation. Il est primordial de choisir un programme certifié et reconnu par une organisation professionnelle de yoga, et ce, peu importe que vous choisissiez une formation spécifique à un type de hot yoga (Bikram, Moksha ou encore Ashtanga) ou plus généraliste.
  • Suivre une formation adéquate. Pour se former, le passage obligatoire est la formation. Les programmes varient et peuvent durer entre quelques jours et plusieurs semaines. Ils couvrent aussi bien les aspects théoriques et pratiques du yoga que la technique et la sécurité.
  • Obtenir une certification. Une fois les heures d’étude terminées, il est nécessaire de passer un examen (écrit et pratique avec parfois une observation directe lors d’un cours) en vue d’obtenir une certification en tant qu’instructeur de hot yoga.

Afin de toujours proposer une pratique de qualité et avec un haut niveau, il est important de mettre ses compétences d’instructeur de hot yoga à jour en continuant de se former au travers d’ateliers et de formations continues.
De plus, il est important de relever que les exigences et les normes peuvent être différentes d’un pays à l’autre. Il faudra ainsi choisir une formation qui répond à ces exigences.

De quelle manière exercer ?

Une fois certifié, il est désormais possible d’exercer de manière professionnelle en tant qu’instructeur de hot yoga et la recherche d’un emploi commence. Il est tout à fait possible de s’orienter vers les studios de yoga, les centres de fitness, voire les centres de bien-être pour cela.

À noter que certaines organisations peuvent exiger la souscription d’une assurance responsabilité civile en vue de protéger les élèves en cas d’accidents ou de blessures.

Lire Aussi >>> Meilleur méthode pour apprendre l anglais

Autre option envisageable, exercer en tant qu’indépendant. Dans ce cas, il est important et recommandé de créer une structure juridique pour protéger son activité et gérer les aspects administratifs et financiers de son entreprise.

Le type de structure juridique varie d’un pays à l’autre, mais en France, il est notamment possible d’exercer avec le statut d’autoentrepreneur, d’entreprise individuelle, de SAS, de SARL ou encore d’association. Pour choisir au mieux, il ne faut pas hésiter à se faire conseiller par un professionnel tel qu’un expert-comptable ou un avocat.

Quel type de studio pour enseigner le hot yoga ?

En tant qu’indépendant, monter son propre studio de hot yoga peut être un réel accomplissement. Pour ce faire, il est conseillé de suivre quelques étapes afin de vous assurer de la réussite de votre projet :

  • Réaliser une étude de marché : cela vous permettra d’établir la demande en matière de hot yoga dans votre bassin d’activité, de connaître les prix de la concurrence, les horaires d’ouverture, les jours de cours les plus demandés.

  • Trouver un local : il faudra que le lieu soit adapté à la pratique de hot yoga, notamment en termes de capacité d’accueil et de surface.

    De plus, il vous faudra très certainement réaliser quelques travaux d’aménagement pour vous assurer de proposer un lieu agréable et sain : installation de multiple, ventilation pour évacuer la chaleur et l’humidité, d’un sol adapté (résistant à l’usure, facile à nettoyer, etc.), de sanitaire pour que les clients puissent se rafraîchir après chaque cours.
  • Obtenir les permis et licences requis : il faudra vous assurer d’être en possession des diverses autorisations nécessaires à l’ouverture d’un studio de hot yoga, et ce, en accord avec les réglementations locales.
  • Investir dans du matériel : il peut être intéressant de proposer des équipements (gratuitement, en location, à l’achat, etc.) à vos clients. Ainsi, tapis de yoga, serviettes, frigo avec boissons hydratantes (avec de l’eau de coco par exemple), pourront faire partie de l’offre proposer dans votre studio de hot yoga.
  • Programmer une stratégie marketing : après avoir réalisé votre étude de marché et définit l’offre que vous souhaitez proposer, il vous faudra établir votre stratégie marketing afin de vendre votre produit au mieux et gagner en visibilité.
Arrow point up yoga practice