Now Reading
interview de Mahé Gérome

 
Advertisements

interview de Mahé Gérome

Marie-Hélène Gérôme (dite Mahé), de nationalité belge, est thérapeute depuis plus de 30 ans. Elle propose à la fois des thérapies individuelles et des séminaires de groupes un peu partout dans le monde : France, Belgique, Suisse, Indonésie, la Réunion, l’Ile Maurice. Pendant ses interventions, Mahé fait une alchimie subtile entre ce qu’elle est – une personne aimante, bienveillante et drôle -, son expérience professionnelle dans des univers très différents, et les techniques qu’elle enseigne (PNL, développement de l’intuition et psycho-énergie). A travers ses séminaires, elle souhaite contribuer à rendre chaque personne plus sereine à l’intérieur d’elle-meme et plus en phase avec qui elle est vraiment. Une rencontre fascinante. Sophie Parienti pour YOGI TIMES : Vous proposez des formations en développement personnel combinant l’énergétique, le développement de l’intuition et la PNL (Programmation Neuro-Linguistique). Comment présentez-vous vos formations à quelqu’un qui n’en a jamais fait ? Mahé Gérôme : C’est un séminaire pour apprendre d’une part à écouter son intuition, lui donner du sens, et d’autre part à habiter son corps, la totalité de son corps, se familiariser avec son langage. SP : En quelques mots pouvez-vous décrire le déroulement typique d’un de vos séminaires ? Mahé Gérôme : A travers des exercices par deux et en groupe, on expérimente chaque dimension de notre être : notre mental, notre émotionnel, notre corps physique et l’énergie originelle de chacun. S’ il y a des blocages, je soutiens le processus de libération. Tous les outils peuvent être ensuite utilisés dans notre quotidien, un outil spécifique pouvant être proposé pour s’adapter aux besoins d’une seule personne. SP : Pour quelles raisons est-ce que les gens participeraient à l’une de vos formations ? Mahé Gérôme : Je propose un espace d’accueil sécurisant sans jugement où les participants retrouvent confiance en eux, se sentent plus forts, plus puissants. Ils libèrent leur intuition, résolvent des blocages, obtiennent des réponses qui sont appropriées pour chacun d’entre eux. C’est également un espace et des moments de joie partagée. Les gens repartent enfin avec des outils concrets qu’ils peuvent mettre en oeuvre au quotidien. SP : Y-a-t-il des personnes qui devraient plus spécifiquement y participer ? Mahé Gérôme : Toutes les personnes qui éprouvent des difficultés avec leurs émotions, avec celles des autres, les personnes qui ne savent pas qui elles sont, où elles en sont dans leur vie ou celles encore qui ont la sensation d’être vides… Mais également ceux et celles dont le métier est de s’occuper des autres ou qui sont en contact avec beaucoup de personnes dans une même journée : secteur médical (médecins, infirmiers,…), secteur paramédical (kinésithérapeutes, ostéopathes…), services à la personne (crèches, services aux personnes âgées…), le corps professoral, les hôteliers, coaches, etc. Pour ces personnes, il est particulièrement important de faire la différence entre soi et l’autre, de rester avec sa propre énergie pour ne pas finir épuisé(e) à la fin de la journée. SP : Les participants ont-ils besoin d’une préparation spécifique pour y participer ? Mahé Gérôme : Aucune préparation n’est nécessaire. Juste l’envie de se découvrir et d’apprendre. SP : Pouvez-vous nous dire ce qui vous a conduite à proposer de telles formations ? Mahé Gérôme : Les bases de mon travail sont d’abord mon expérience de vie, mon histoire, ma propre souffrance. Orpheline à 2 ans, une mère qui devient maniaco-dépressive, violence, abus sexuel, une enfance à ne rien comprendre à toute cette destruction. Une enfance à essayer de juguler la peur et l’insécurité. Cependant tout ce temps j’ai eu la chance d’avoir un merveilleux clown intérieur qui a mis de la joie dans toute cette noirceur, et qui me permet de rire et faire rire. Puis un long travail d’introspection, un long temps de restructuration. Long temps, 30 ans ! Par ailleurs j’étais aussi beaucoup touchée par la souffrance des autres. Quand j’ai vu tout le temps que j’ai mis pour rassembler, structurer l’être que je suis, j’ai cherché à faire une synthèse pour que d’autres puissent s’écouter, se faire confiance, se sentir en sécurité, s’exprimer dans leur originalité, se reconnecter à leur être originel et être libre dans l’amour, tout cela dans une structure, en n’oubliant pas de rire. SP : Qu’est-ce qui vous a été nécessaire pour arriver à proposer ces séminaires ? Mahé Gérôme : Je propose ces formations à partir de ce que j’ai appris et ce que je suis. Ma formation initiale est Éducateur Spécialisé. Par la suite, ma certification en PNL va apporter une structure à ma pensée, à mon expérience, à la compréhension du fonctionnement de chacun. Ma formation en Développement Intuitif et Psycho-Energie va structurer et amplifier l’expérience de mon intuition, ma sensibilité, mes communications extra-sensorielles. Je pouvais enfin vivre ouvertement le plaisir que je ressentais depuis longtemps avec ces dimensions subtiles. En parallèle, j’ai travaillé avec Caty Mari, une chaman espagnole qui m’a appris à oser travailler avec des énergies puissantes. Enfin, je me suis nourrie de mes lectures, mon introspection et mes expériences en tant que thérapeute et formatrice dans des milieux très différents : en prison, en structure scolaire, dans le milieu de la prostitution, en entreprise etc… SP : Pouvez-vous partager avec nous une expérience particulière d’un de vos participants ? Mahé Gérôme : Avec une participante de 47 ans, nous étions à l’étape de travailler le chakra de la gorge et d’apprendre à utiliser les sons comme moyen de transformation d’une énergie bloquée. La participante semble faire une requête “simple” : elle veut retrouver sa joie. Je l’installe sur une chaise, son dos en face de moi, je me connecte à son énergie et me laisse chanter les sons qui expriment ce qui se passe dans la zone concernée par le blocage de la joie. Soudainement, émerge une émotion forte qui la fait sursauter sur son siège, avec des tremblements, du dégoût et une réminiscence soudaine d’un évènement trés pénible survenu à l’âge de 7 ans qui avait jusque-là été maintenu dans l’oubli. En continuant le chant, la transformation de l’évènement a pu libérer l’expression de la joie. SP : Etonnant… mais comment avez-vous fait cela ? Mahé Gérôme : Je fais le vide intérieur. Tous mes sens sont en éveil pour être en résonance avec l’endroit de blocage dans le corps et je laisse les sons à travers ma voix exprimer ce blocage. La vibration des sons modifie alors l’endroit de blocage. Et grâce à ma clairvoyance, je peux aussi suivre la progression de la transformation. Une synergie se crée entre les sons et la réponse dans le corps de la participante, ce qui mène à la transformation désirée. Dans ce cas, la participante a exprimé qu’ elle a commencé à ressentir sa joie dans les jours qui ont suivi. SP : Quels sont vos plus grands mentors ? Mahé Gérome : Nelson Mandela, pour le courage qu’il a eu de pacifier son coeur et celui de réunir les hommes malgré leurs différences, leur opposition et pour sa grande sagesse d’avoir accepté son destin. La grande Tina Turner, pour la manière dont elle a trancendé sa souffrance également par la voie du Coeur. Et l’incroyable Annie Cordy, qui réprésente pour moi la générosité du rire. J’adore ! Ils ont en commun d’avoir tous osé être eux-mêmes. SP : Après 30 ans dans l’enseignement de toutes ces pratiques, qu’est-ce-qui vous surprend encore ? Mahé Gérome : Les ressources et la créativité infinies qu’ont les êtres humains pour réagir face à leurs traumatismes, à leurs souffrances et aux évènements de la vie. SP : Quelles sont les citations qui vous représentent le mieux ? “La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information” – Albert Einstein “Apprendre, c’est découvrir ce que tu sais déjà. Faire, c’est démontrer que tu le sais. Enseigner, c’est rappeler aux autres qu’ils le savent aussi bien que toi.” Richard Bach – Illusions SP : Si vous pouviez parler au monde entier en une ou deux phrases… quel serait votre message ? Mahé Gérome : Ayez le courage d’être qui vous êtes, faites-le en sachant rire de vous-même et en aimant tout ceux que vous croisez sur votre chemin ! Contacte: Mahé via Facebook ou via email
What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Arrow point up yoga practice